A propos de la prostatectomie

Manuel MESLIN, kinésithérapeute - Conseils pour limiter l' incontinence urinaire

Comportement à observer vis à vis de l'incontinence urinaire :

 

 

Pour terminer au plus vite avec cette période désagréable de fuites urinaires, certaines règles sont fortement conseillées :

fuites urinaires
Du bon sens

Du bon sens

Il faut tout faire pour corriger cette forme d'incontinence appelée Incontinence Urinaire d'Effort . Ce qui signifie que les fuites urinaires sont générées par les surpressions abdominales sur la vessie au moment des efforts ou des activités physiques . Durant la période de convalescence post-opératoire, il est recommandé de réduire ses activités aux seules nécessités de la vie quotidienne . Il vaut mieux sursoir au sport et aux activités domestiques générant des efforts (bricolage, jardinage …), pour faciliter la récupération . Le kinésithérapeute vous dira quand et comment reprendre vos habitudes d’avant l’opération .

Concernant les boissons

  • Certaines vont « exciter » la vessie . Il s’agit des alcools forts, de la bière, des boissons gazeuses ou diurétiques, du thé, du café, dont il ne faudra pas abuser . En revanche, il ne faut pas se priver de boire de l’eau . Ce n’est pas le fait de boire qui génère les fuites, elles sont provoquées par les efforts ou certains types de breuvage .
  • Uniquement si vous vous relevez trop souvent la nuit pour uriner, essayez de ne plus boire dans les 3 heures qui précèdent l'heure de votre coucher . Ainsi le dernier "pipi" du soir va vider la vessie pour ne pas être réveillé durant le sommeil .
Concernant les boissons
Pas de stop pipi

Pas de stop pipi

  • Certains conseillent de s’entrainer à bloquer le jet urinaire durant la miction . Cette pratique appelé "le stop pipi" est totalement à bannir . Elle est en effet déconseillée, car elle a pour conséquence de dérégler encore plus la fonction urinaire .     

ATTENTION

Il faut le signaler immédiatement :

  • Si la nécessité de pousser pour déclencher ou entretenir le jet urinaire survenait .
  • Si on constate que les mictions sont en train de perdre de la puissance de jet ou de se bloquer .
  • Si la fréquence des mictions se met soudainement à augmenter .
  • Si des traces de sang dans les urines revenaient .
  • Si de fortes douleurs sont ressenties dans la vessie .

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par La FFMKR

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.